Château de Lusignan

Propriété de Nahysse de Plantagenêt, chouchoute de sa maman Icie
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Statuts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
icie



Nombre de messages : 923
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Les Statuts   Mar 22 Mai - 13:30

Citation :
Communauté Aristotélicienne « Les Sept Fleurs »


« Les Sept Fleurs» est une communauté rassemblant des laïcs aristotéliciens ou à la recherche de la Vrai Foi. Elle est née de la compassion pour tous les hommes victimes civiles ou militaires, blessés ou malades, qui souffrent matériellement et spirituellement.
Elle reconnaît l'Eglise Aristotélicienne et Romaine comme base de ses valeurs.
Sis sur les terres de Lusignan, propriété de Gaelik et Icie de Plantagenêt, et sous leurs protections, « Les Sept Fleurs » se veut avant tout une communauté fraternelle où nulle arme n’est autorisée à l’intérieur de ses murs.

http://chateau-lusignan.niceboard.com/index.htm

De la symbolique :

« Les Sept Fleurs », contenues  dans un pot d’apothicaire représentent les sept vertus Théologales et cardinales : Trois iris - deux blancs et un bleu foncé-, une tige de lys rouge, une ancolie, un œillet et une violette, un bouton de fleur sur le lys, l’iris ou l’ancolie.


Des principes :

La communauté s’efforce d’alléger les souffrances de hommes, de protéger la vie et la santé, de respecter la personne humaine.
Elle prône le dialogue et l’écoute. Les membres de la communauté sont individuellement libres de leurs choix politiques et militaires, mais ne devront en aucun cas les exprimer en son sein ni en son nom à l’extérieur de ses murs. Ils ne porteront quelques jugements que ce soit envers les personnes recueillies.
Tous s'engagent à former ensemble une même Communauté, et se promettent les uns les autres dans le cadre de celle-ci une assistance active matérielle, fraternelle ou spirituelle ouverte vers ceux qui souffrent sans distinction.

La Communauté comprend des hommes et des femmes  de toutes origines :
- des laïcs ayant voués leur vie à servir les autres dans la vie civile
- des prêtres et des moines ayant voués leur vie à servir les autres dans la foi et la religion.
- des clercs ayant voués leur vie en la partageant entre le monde laïc et religieux

Des missions :

- Alléger les souffrances des hommes victimes civiles ou militaires, de protéger la vie et la santé dans le respect de la personne humaine.
- Participer à toutes actions éducatives
- Encourager parmi ses membres les études de la voie de la médecine et de l’église.
- Apporter, dans la mesure du possible, soutien aux autorités ecclésiastiques, royales ou comtales correspondant à ses statuts.


Des membres, des engagements:

La communauté se veut être à l’écoute de tous sans distinction. Aussi il n’y a dans son sein aucune hiérarchie. Les décisions sont prises en concertations avec les gardiens, les clercs et les bénévoles en une assemblée mensuelle dite «L’éclosion ».
L’on peut distinguer plusieurs catégories :

Les gardiens :
Ils  sont fidèles Aristotéliciens et fidèles au Roy de France.

Au nombre de six dont la fondatrice, Icie de Plantagenêt, ils centralisent et distribuent les besoins matérielles de la communauté :

Arrow  récolte des dons, gestion des stocks de nourritures, achat de mobilier et de matériel (médicaments, linges, lits etc…), distribution aux indigents, réflexion sur les dossiers d’aides aux études, etc……….
Arrow Ils organisent les missions civiles et les escortes hors de la communauté.
Arrow Ils reçoivent les candidatures des bénévoles qui seront présentés à tous lors d’une cérémonie d’accueil.
Lors du départ d’un des leurs les gardiens éliront, parmi les bénévoles, son successeur dans le respect des critères spécifiques à cette charge.
Gardienne suprême de la cohésion et de l’esprit de la communauté, la fondatrice Icie de Plantagenêt, en cas de départ, nommera celui ou celle qui la remplacera parmi les gardiens.

Les clercs :
Guides spirituelles, ils appuient la communauté dans sa démarche. Au nombre de deux, ils sont en charge des âmes recueillies par la communauté suivant le Corpus Iuris Canonici, en les conseillant ou les guidant vers la Vrai foi s’ils se sont égarés, sans toutefois l’imposer ni en donner condition à leur accueil dans la communauté.

Les bénévoles :
Ils peuvent être non baptisés mais suivre les principes aristotélicien et donc n’être ni hérétiques, infidèles, ou de cultes païens. Ils s’engagent à respecter la Sainte Eglise Aristotélicienne.
Ils participent, comme les gardiens, à toutes les taches de la communauté auprès des malades ou des indigents.

Les messagers :
Sont dénommés ainsi les volontaires issus de toutes les catégories de la communauté (gardiens, clercs et bénévoles) qui portent secours et réconforts en d’autres lieux. En mission en dehors de la communauté, ils peuvent être armés pour se protéger ou accompagnés d’une escorte. Ils peuvent également pressentir des bénévoles pour créer une annexe de la communauté.


De la protection :

Afin de préserver un climat de confiance à ceux qui viennent demander secours, les armes sont interdites au sein de la communauté, tant par ses membres que par les personnes recueillies,.
Mais consciente des réels dangers, la communauté compte parmi ses membres des personnes susceptibles d’assurer sa protection et ceux qu’elle accueille.
Si nécessaire, les gardiens organisent la vigilance autour de ses murs. Des escortes peuvent accompagner les messagers dans leur mission.

En cas de grave danger, sise sur les terres de Lusignan, le comte et la comtesse de Plantagenêt s’engagent à offrir protections armées et refuges dans les murs des châteaux leurs appartenant.  
La communauté peut également faire appel à la protection de l’Eglise ou du Comté.

Les accompagnants armés des victimes, devront rester en dehors de ses murs ou déposer leurs armes dans une salle prévue à cet effet. Un représentant du comté ou duché d’origine pourra rendre visite et s’enquérir de leur santé.


De l’assemblée « L’éclosion » :

Chaque mois ou sur décision des gardiens, elle étudie des actions à entreprendre pour le bien et les missions de la communauté.
Les décisions sont prises à la majorité des voies. Les membres d’honneur assistent aux réunions, émettent leur avis sans avoir droit de vote. En cas d’égalité le choix est laissé à la fondatrice.

Les membres d’honneur :
Leurs Majestés du Royaume de France
Les évêques du Poitou
Le comte du Poitou
Le Camerlingue

Icie de Plantagenêt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Statuts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Statuts du Journal Provençal
» Statuts de la Viguerie de Marseille
» Projet : réforme des statuts
» Statuts du séminaire (à approuver par les étudiants)
» Statuts de la Défense Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Lusignan :: "Les Sept Fleurs" :: L'accueil-
Sauter vers: